Élections régionales : contre droite, extrême droite et Macron, prenons nos affaires en main !

Partager

Face à l’offensive idéologique actuelle des forces les plus réactionnaires, face à la régression sociale et démocratique et le laissez-faire écocidaire orchestrés par le gouvernement Macron, le mouvement social doit reprendre la main. Dans ce contexte, la tenue des élections régionales les 20 et 27 juin (en même temps que les élections cantonales) n’est pas anodine. Le NPA49 développe ici son analyse et appelle à voter pour la liste de Lutte ouvrière.

COMMUNIQUE DU NPA49

Élections régionales, contre la droite et l’extrême droite, pour combattre la politique de Macron, prenons nos affaires en main !

Les élections régionales se déroulent dans un contexte particulier : celui d’attaques massives contre les classes populaires, contre les libertés fondamentales. Macron à l’Elysée s’est inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs en menant une politique de destruction des emplois, de l’environnement et des services publics. La récente réforme de l’assurance chômage va précariser encore davantage des millions de travailleurs. La crise de la COVID a mis en lumière les insuffisances de financement de l’hôpital public démantelé depuis des années par les gouvernements successifs.

Dans la région Pays de la Loire, les listes LR et LREM, conduites par C. Morançais et F. De Rugy, se situent clairement dans le camp des riches et des puissants, à l’opposé des intérêts des classes populaires : surenchère sécuritaire, subventions accordées sans contrôle aux grandes entreprises… Les deux listes affichent leur soutien actif à l’implantation d’un entrepôt Amazon de 18.500 m2 en Loire-Atlantique, mégaprojet productiviste d’un autre temps !

Les listes d’extrême-droite (RN) et de droite ultra-conservatrice (DLF), hostiles aux travailleurs, mais aussi xénophobes et opposées aux droits des femmes et des personnes LGBTI, doivent être combattues sans compromis. La majorité macroniste, en perte de vitesse, cherche à chasser sur les terres de l’extrême droite, le ministre de l’intérieur notamment. Pour le NPA « no pasaran ! », travailleurs français, travailleurs immigrés, même patron, même combat !

Deux listes conduites par des macronistes plus ou moins repentis revendiquent leur ancrage « à gauche ». La liste conduite par G. Garot est soutenue par le PS et ses satellites. G. Garot s’est illustré en 2017 en tant que député en votant la confiance au gouvernement d’Edouard Philippe… Que penser de la liste conduite par M. Orphelin, soutenue par EELV, LFI et Génération.S ? Député, caution « de gauche » au gouvernement Macron, il quittera LREM en 2019. Matthieu Orphelin ne représente certes pas l’aile droite de la macronie, mais de là à penser qu’il peut incarner une alternative populaire, écosocialiste et anticapitaliste à la droite de C. Morançais, il y a un pas que nous ne franchirons pas !

Le NPA 49 appelle donc à voter pour la liste présentée par Lutte Ouvrière, seule liste qui porte une perspective de rupture avec l’ordre capitaliste qui détruit la planète et répand la misère. Pour le NPA 49, c’est l’auto-organisation et la convergence des luttes qu’il nous faut développer. Prenons nos affaires en main !

11 juin, par NPA 49