Derniers articles

Publié le 27 février

Chaque année, nous avons encore plus de raisons d’être dans la rue pour hurler notre colère devant ce monde injuste et violent, en particulier pour les femmes. Participons toutes et tous aux initiatives du vendredi 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes ! À Angers, village féministe avec la CGT de 12h à 14h (un premier village féministe se sera tenu le 2 mars de 14h à 17h rue Lenepveu) et Fête foraine féministe au Ralliement avec le collectif du 8 mars à 15h40, avant manifestation à 18h.

Publié le 20 février

Occupation, crime d’agression. De l’Ukraine à la Palestine, deux ans après le début de l’invasion russe, quatre mois après le déclenchement des bombardements de Gaza, les populations civiles sont victimes de guerres épouvantables décidées par des dirigeants nationalistes d’extrême droite, Poutine et Netanyahou. Cela rend d’autant plus urgent et nécessaire de développer concrètement la solidarité avec les peuples ukrainien et palestinien.

Publié le 19 février

Nous reproduisons ici l’intégralité du Communiqué de presse des Soulèvements de la Terre d’Angers qui fait suite à la très discrète réunion publique organisée par Angers Loire Métropole (ALM) le 15 février à Verrières-en-Anjou. À nouveau, les Soulèvements de la Terre affirment leur opposition déterminée à « Nouvelle Océane », alias « Océane 3 », projet écocide et productiviste d’extension de la zone d’activités au nord d’Angers qui fut défendu au cours de cette réunion par le chargé de l’urbanisme et du logement d’ALM. 

Publié le 17 février

Samedi 17 février, pour la 17e fois, des centaines d’Angevin·e·s (400 d’après notre comptage) se sont rassemblé·e·s au Ralliement avant de défiler dans le centre-ville pour dire NON au massacre de la population civile à Gaza perpétré par l’armée de l’État d’Israël avec la complicité, active ou passive, de la plupart des États occidentaux, dont l’État français. Alors qu’une offensive mortelle contre Rafah et son 1,5 million de réfugié·e·s se prépare, la solidarité avec le peuple palestinien doit se renforcer encore plus, de toute urgence.

Publié le 13 février

Il a fallu un mois à Macron et Attal pour compléter leur gouvernement. Le temps de voir si Bayrou accepterait un ministère après avoir été acquitté par la Justice au bénéfice du doute, et de chercher une doublure à Oudéa-Castera qui indiquait trop clairement que ce gouvernement est bien celui des ultra-riches (la moitié est millionnaire, un tiers appartient au 1% le plus riche...)

Publié le 10 février

Samedi 10 février (120e jour des bombardements de Gaza), ce sont 1300 Angevin·e·s qui se sont rassemblé·e·s à 15h sur la place du Ralliement pour écouter les prises de parole de l’AFPS49, les musiques de HK et de Titi Robin avant de partir en manifestation pour dire Halte au massacre du peuple palestinien ! Cessez-le-feu immédiat et définitif ! Libération de tous les otages, palestiniens et israéliens ! Reconnaissance de l’État palestinien ! Stop à la colonisation et à l’apartheid ! (Appel unitaire à lire ICI.)

Publié le 5 février

Le passage de Borne à Attal au poste de 1er ministre n’a pas entraîné d’accalmie dans les mobilisations, bien au contraire : solidarité avec la Palestine, combat contre la loi Darmanin, révolte du monde agricole, colère de l’Éducation nationale… Le pouvoir est contesté et l’affrontement avec le gouvernement macroniste va se poursuivre.

Publié le 1er février

Jeudi 1er février, la grève dans l’éducation lancée à l’appel de CGT, FO, FSU et SUD pour de meilleurs salaires et des conditions de travail moins indécentes a permis aux personnels de l’éducation de renouer avec la mobilisation. À Angers, après une AG à 9h à la Bourse du travail, la manifestation convoquée à 11h au départ de la place Imbach a réuni un millier de personnes.

Publié le 30 janvier

Entre détresse et colère paysanne, hypocrisie de la FNSEA et du gouvernement, récupération de l’extrême droite, urgences sociale, climatique et écologique, les mobilisations agricoles secouent l’Europe. Et ni les mesurettes annoncées par Attal vendredi dernier ni son blabla réac à l’Assemblée nationale mardi n’arrivent pas à éteindre cette mobilisation. Un prétendu « réarmement agricole » qui en réalité est un désarmement des paysan·ne·s…

Publié le 23 janvier

Contre l’Europe forteresse qui préfère voir mourir des milliers et des milliers de migrant·e·s en mer Méditerranée, le NPA défend la liberté de circulation et d’installation. Cela veut dire une citoyenneté de résidence ouvrant immédiatement et totalement les droits sociaux et civiques aux étrangers et étrangères. Une liberté qui ne peut réellement exister que dans une société débarrassée de l’exploitation et de toutes les oppressions.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...