Derniers articles

Publié le 28 novembre

En dépit d’une température et d’une pluie glaciales, ce sont près de 500 manifestant.e.s (manifestantes à plus des 3/4) qui ont défilé à partir de 16h samedi 27/11 dans les rues du centre-ville d’Angers. Comme dans tout le pays depuis une semaine, il s’agissait de dénoncer les violences sexistes et sexuelles contre les femmes.

Publié le 23 novembre

Depuis le 15 novembre, la Guadeloupe est en grève générale, avec en pointe les personnels de l’hôpital de Pointe-à-Pitre et les pompiers. Et lundi 22 novembre, la grève générale s’est aussi étendue à la Martinique, avec aussi des blocages et des manifestations. Refusons le traitement policier de la crise sociale aux Antilles. Solidarité avec les populations de Guadeloupe et de Martinique, soutien à la grève générale !

Publié le 20 novembre

Dans un article écrit pour les sites Quatrième Internationale, À l’encontre et Gauche anticapitaliste (Belgique), Daniel Tanuro, agronome et militant écosocialiste, auteur, notamment, de « L’impossible capitalisme vert » aux éditions La Découverte et de « Trop tard pour être pessimistes. Écosocialisme ou effondrement » chez Textuel (Paris, 2020), se livre à une longue analyse des insupportables hypocrisie et cynisme néolibéraux qui ont prévalu à la COP26 de Glasgow, soi-disant réunie pour lutter contre le réchauffement climatique.

Publié le 17 novembre

Après une prolongation de plus d’une journée et plusieurs versions successives, la COP26 a livré le texte final de l’accord. Si les énergies fossiles sont enfin mentionnées comme la cause principale du réchauffement climatique, rien de concret ni de contraignant n’a été décidé, tandis que les pays du sud restent abandonnés. Et en France, pendant ce temps, les nucléopathes s’agitent...

Publié le 15 novembre

Comme chaque année, nous serons dans la rue ces prochains jours, à l’occasion du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Malgré la visibilité gagnée grâce aux mobilisations internationales, les femmes continuent de subir au quotidien des violences physiques, psychologiques, sociales, économiques, symboliques… et elles n’en peuvent plus ! Notre détermination à en finir avec ces violences est à la mesure de ce qui est subi.

Publié le 9 novembre

Dans un climat politique nauséabond où l’extrême droite hyper-médiatisée impose ses thématiques, y compris à gauche, il est urgent d’imposer un discours antiraciste, antifasciste et anticapitaliste. C’est ce que porte la candidature de Philippe Poutou à la présidentielle. Rejoignez-nous pour la soutenir !

Publié le 7 novembre

Ce sont environ 800 personnes qui ont participé à la marche pour la justice climatique qui s’est tenue à Angers le samedi 6 novembre depuis la place du musée des Beaux-arts jusqu’à la place du Ralliement en passant par les boulevards et la gare. Cela témoigne, après la rupture provoquée par la pandémie, d’une remobilisation appréciable à l’occasion de la COP26, et d’une conscience plus aiguë de la nécessité de sortir du système capitaliste. Un tract du NPA49 a été distribué que l’on peut trouver ICI.

Publié le 5 novembre

Les marches pour le Climat du samedi 6 novembre (à Angers : 14h30 place Saint-Éloi derrière la banderole « Combien de COP faudra-t-il ? Changeons le système, pas le climat ») seront aussi l’occasion, face aux pressions renouvelées du lobby nucléaire, de réaffirmer que mouvement antinucléaire et mouvement climatique doivent rester soudés. Sinon, les milliards qui seront investis dans le nucléaire manqueront cruellement aux budgets nécessaires à la « transition énergétique » (énergies renouvelables et économies d’énergie).

Publié le 1er novembre

La COP26 est le spectacle d’un grand greenwashing des dirigeants capitalistes de la planète, alors même que le capitalisme porte en lui un productivisme antagonique à la survie de l’humanité, et ce à terme rapproché. Face à cet enfumage appuyé par les grands médias, face à cette stratégie d’évitement des choix nécessaires, les marches pour le climat du samedi 6 novembre (à Angers, à 14h30 place St-Éloi) doivent être l’occasion d’une remobilisation de toutes et tous. Il est urgent d’agir !

Publié le 25 octobre

Il est temps de reprendre ce que les capitalistes nous ont volé. Face aux crises sociale, écologique et démocratique, il est temps de reprendre le contrôle sur la marche de l’économie et de la société. Avec Philippe Poutou, rejoignez-nous pour imposer l’anticapitalisme et l’écosocialisme dans le paysage politique et social lors de l’élection présidentielle !

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...