Derniers articles

Publié le 5 juillet

Lundi, l’annonce du mini-remaniement gouvernemental a fait pschitt. Quoique lâchement dilué dans la mécanique de ce remaniement, on se réjouira du départ de Damien Abad accusé de plusieurs viols. Pour le reste, ce manège de playmobils ne vaut que pour ce qu’il réfracte, à savoir les graves difficultés de la macronie et ses conséquences potentielles. Analyse...

Annexes :
-  Courrier du NPA à l’Union populaire et à la France insoumise
-  Résolution du Conseil politique national du NPA sur la situation politique

Publié le 4 juillet

Dans un communiqué, le NPA 49 dénonce le choix du maire d’Angers en tant que ministre de la transition écologique. Alors que Béchu traîne derrière lui un lourd passé productiviste, ce choix révèle une fois de plus que, dans le discours néolibéral, l’écologie n’est qu’un habillage “vert” d’une politique de soutien à une croissance mortifère. La mobilisation écosocialiste de toutes et tous reste plus que jamais nécessaire.

Publié le 29 juin

Près de 300 personnes, en majorité des jeunes et des jeunes femmes, se sont, malgré la pluie, rassemblées sur la place du Ralliement à Angers, mercredi 29 juin de 18h à 19h à l’appel du Planning familial du Maine-et-Loire pour réaffirmer haut et fort le droit à l’IVG après le scandaleux arrêt de la Cour suprême des États-Unis. La détermination des participant·e·s a été encore renforcée après une minable provocation de l’extrême droite post-Alvarium (RED), rapidement dispersée par la police, sous les huées des manifestant·e·s.

Publié le 28 juin

Partout en France et dans le monde, des manifestations sont organisées pour protester contre la scandaleuse décision de la Cour suprême des USA d’abroger l’arrêt qui garantissait le droit à l’IVG. À Angers par exemple, un rassemblement est appelé place du Ralliement mercredi 29 juin à 18h par le planning Familial 49, avec le soutien de la CGT, du NPA, etc. Solidarité avec les femmes du monde entier ! Droit à l’IVG pour toutes !

Publié le 22 juin

Avec 140 député·e·s élu·e·s, la Nupes n’a pas été au bout des ambitions que certain·e·s de ses animateurs et animatrices avaient affiché : obtenir une majorité, même relative, à l’Assemblée afin que Mélenchon devienne 1er ministre. Il n’en demeure pas moins que la multiplication par deux du nombre de député·e·s de gauche, qui s’explique principalement par la multiplication par cinq des effectifs de LFI (qui passe de 17 à 79), témoigne d’une dynamique à bien des égards positive. À condition qu’elle ne se perde pas dans les méandres institutionnels. Analyse...

Publié le 20 juin

Les résultats définitifs des législatives infirment celui des présidentielles : Macron, élu par défaut contre Le Pen, perd sa majorité absolue à l’Assemblée. Si la coalition de gauche devient la première force d’opposition, l’extrême droite gagne une place considérable et inquiétante. En Maine-et-Loire, malgré une présence de la NUPES dans les 7 circonscriptions, ce sont les macronistes et une LR ultra-réactionnaire qui remportent la mise. Nous publions ici l’analyse du NPA au soir du 2e tour ainsi que les principaux résultats nationaux et angevins.

Publié le 18 juin

Dans ce qui prend l’allure d’un manifeste à paraître dans la revue Ecorev n° 52, (juin 2022), Michael Löwy, Bengi Akbulut, Sabrina Fernandes et Giorgos Kallis développent leur argumentation en faveur du concept de « décroissance écosocialiste ». Il s’agit de mettre fin à un capitalisme productiviste qui ne peut fonctionner que par la « croissance », au mépris des limites humaines et naturelles, et d’élaborer démocratiquement un écosocialisme permettant à l’humanité de trouver une issue positive aux crises sociale et écologique qui menacent son existence même.

Publié le 15 juin

Les résultats du premier tour des élections législatives ont confirmé les grandes tendances observées lors de la présidentielle, avec un phénomène de polarisation entre trois blocs : un bloc de gauche autour de la NUPES, un bloc libéral-autoritaire autour de Macron et de ses soutiens, un bloc d’extrême droite. Rien ne semble joué pour le second tour, toute la question étant de savoir si Macron va réussir, ou non, à obtenir une majorité absolue à l’Assemblée, et combien de député·e·s représentant une gauche de rupture avec le social-libéralisme et, donc, une future opposition à Macron, vont être élus. Analyse...

Publié le 13 juin

La NUPES, l’union des organisations de gauche, est en tête au sortir du premier tour des élections législatives, devant la coalition qui soutient Macron. C’est un désaveu pour le pouvoir de Macron, qui sera le premier président à ne pas obtenir la majorité absolue à la suite de son élection.

Publié le 12 juin

Les résultats du 1er tour des élections législatives constituent un désaveu pour le pouvoir. Il faut accentuer la mobilisation populaire, tout faire pour que Macron n’obtienne pas la majorité à l’assemblée nationale en votant pour les candidat·e·s de la NUPES, notamment en Maine-et-Loire où la NUPES sera présente partout au second tour. Il faudra ensuite transformer la colère électorale en mobilisation pour construire les luttes contre le gouvernement Macron, rompre avec sa politique, défendre les intérêts des classes populaires et construire une autre société.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...